Télérama n'a pas aimé l'émission du 14 juillet

Publié le par Tout sur Michel Drucker

Sur le site de Télérama : « (...) 20h37. Position de combat. « Passez une bonne soirée en regardant votre divertissement », indique le sponsor de l'émission. Je suis rassuré. Ce soir, on ne fera pas de politique. Installé dans le jardin des Invalides, l'adjudant Drucker présente ses invités. « On applaudit l'armée de terre. Vous allez comprendre pourquoi cette émission est exceptionnelle. Ce soir, vous allez découvrir ces hommes et ces femmes d'exception. » (...)
22h43. Je rétablis un contact visuel avec l'objectif. L'adjudant Drucker annonce la diffusion d'un entretien avec Notre Président, réalisé quelques jours plus tôt. En voici la transcription (presque) intégrale.
Adjudant Drucker : 
« Mon général, merci infiniment de me recevoir. Avec la crise, le budget de la Défense sera-t-il pénalisé ? » Au contraire, il sera abondé, répond en substance Notre Président, car « ce que nous investissons dans le militaire sert aussi au civil, je pense notamment au nucléaire ». Etrange. Je croyais que le nucléaire civil n'avait rien à voir avec le nucléaire militaire et que, pour cette raison, on pouvait vendre des centrales à tous les dictateurs de la planète. Mais peut-être que je n'ai pas bien compris, que la transmission a été brouillée par les services secrets nord-coréens. (...) Je suggère de mettre aux arrêts l'adjudant Drucker, qui a bafoué l'honneur et la discipline de l'armée française en ponctuant ses saluts militaires de « mon » (« mon général », « mon colonel »,etc.). » L'article est signé Samuel Gontier.

> L'article dans son intégralité en cliquant ici. 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article