“Champs-Elysées” jusqu'en 2012

Publié le par Tout sur Michel Drucker

Image-3-copie-1.png

A lire dans France Soir de ce matin, un entretien de Michel Drucker :

Les quatre vérités de Michel Drucker

Face à la tempête, Michel Drucker est un roc. La justice veut annuler la construction de sa villa des Alpilles et l’a condamné à verser 40.000 € à son ex-compagne, Calixte Belaya, pour un livre qu’elle dit avoir écrit à sa place… Mais il garde le cap sur le deuxième numéro de Champs-Elysées. L’émission avait rassemblé 5,8 millions de personnes pour son grand retour en novembre dernier. Fera-t-elle mieux ce soir ? Calme et concentré, Michel Drucker répond à tout avec franchise.

France-Soir Vous attendiez-vous à un tel succès pour le retour deChamps-Elysées ?

Michel Drucker 5,8 millions de téléspectateurs, c’était inespéré ! Même si nous faisons 3,5 millions ce soir, je serai content. L’émission est encore plus dense. Dany Boon chantera du Bourvil avec Line Renaud, Christophe Willem sera en duo avec Julie Piétri sur Eve lève-toi… Cerise sur le gâteau : je recevrai Sharon Stone. Et je présenterai la Céline Dion de demain : Nikki Yanofski, une Québécoise de 16 ans.

F.-S. Avez-vous déjà prévu d’autres numéros de Champs-Elysées ?

M. D. Il y aura une autre émission en mars. Et nous avons signé pour quatre nouveaux numéros à partir d’octobre prochain.

F.-S. Si elle est élue ce week-end à la tête du FN, inviterez-vous Marine Le Pen dans Vivement dimanche ?
M. D. Mais elle n’a jamais demandé à être invitée ! Ce n’est de toute façon pas dans mes intentions. D’autant que lorsque l’invité est un politique, il est très difficile de faire venir les artistes qu’il apprécie car ils ont peur d’être « récupérés »…

F.-S. Quel est votre point de vue sur l’affaire Eric Zemmour, accusé d’incitation à la haine raciale ?
M. D. Je le connais bien et il n’est ni xénophobe, ni raciste, ni antisémite. Il a été maladroit, voilà tout.

F.-S. La justice vous a condamné jeudi à reverser 40.000 € à Calixte Belaya qui a assuré avoir rédigé à votre place un livre d’entretiens avec Régis Debray.
M. D. Mme Belaya a obtenu à peu près la somme que nous proposions au départ. Tout ça pour ça ! Elle a demandé plus de 200.000 € alors que, je tiens à le préciser, il s’agit de la réécriture de 60 pages, au sein d’un livre qui n’a jamais vu le jour.

F.-S. Concernant votre villa, comment vivez-vous l’annulation du permis de construire à Eygalières dans les Alpilles ?
M. D. Cette histoire est surréaliste ! Mais j’ai conscience d’avoir des soucis de privilégié. Depuis la mort de mon frère, j’ai appris à relativiser. Tout va finir par s’arranger.

Champs-Elysées 20 h 35, France 2

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article