Michel Drucker reçoit Les Nuls à “Studio Gabriel” à l'occasion de la sortie d'un livre

Publié le par Tout sur Michel Drucker

Voici un extrait de l'émission “Studio Gabriel” avec les Nuls, à l'occasion de la promo de leur livre Le Grand Livre de jeux drôle et instructif de Les Nuls.

D'abord, quelques mots sur ce livre : si un jour on vous demande qui était Crépitus chez les Egyptiens ou quels sont les humains les moins poilus du monde, vous seriez bien en peine de répondre. Grâce à ce Grand Livre de Jeux Drôle et Instructif de Les Nuls, vous pourrez briller en société et répondre fièrement : « Crépitus était le Dieu du pet et ce sont les esquimaux qui ont le moins de poils ». Formidable non ? Vous serez invités partout pour votre culture ! Et si lors d'un déjeuner, la Baronne de Rotschild vous demande quelle est la particularité des testicules de crapaud, vous pourrez lui dire qu'ils sont jaunes à pois noirs.
L'émission date de janvier 2000.


Ce n'est pas la première fois que Michel Drucker reçoit les Nuls. Déjà leur passage à “Champs-Elysées” avait marqué les esprits. Lundi, Le Figaro écrivait : 

«Arrête ça tout de suite ! C'est un scandale !»

On peut avoir le profil du gendre idéal et rester brouillé deux mois avec sa mère. Michel Drucker, sous ses airs de jeune homme sage, avait invité les Nuls au grand complet sur le plateau. Alain Chabat, Bruno Carette, Dominique Farrugia et Chantal Lauby étaient en train de devenir les coqueluches des abonnés de Canal +. Il était convenu que, pour plus d'homogénéité, Michel présenterait la météo à la manière des Nuls. Ce qui donna : «Demain ce sera la sainte Thérèse, celle qui rit quand on la baise.» Encouragé en quelque sorte par le maître des cérémonies, Bruno Carette enchaîne : «Bonne nouvelle pour les amateurs de bonne chanson, Guy Béart annule sa tournée.» Chantal Lauby, aussi sec : «Stéphanie de Monaco, après le succès de son tube Ouragan, nous déclare : désormais j'aurai un pied à Monaco, l'autre à Paris. On plaint les Lyonnais.» Alain Chabat s'en mêle : «Hugues Aufray victime d'un viol collectif par une bande de jeunes qui chantaient “Debout les gars réveillez-vous, il va falloir en mettre un coup”…» Nous vous passons d'autres morceaux de bravoure. «Le standard a explosé, et ma mère aussi», raconte Drucker. En rentrant chez lui, il trouva plusieurs messages, dont un de son patron Claude Contamine qui lui demandait s'il était dans son état normal. Et un de sa mère, qui hurlait : «Arrête ça ! Arrête ça tout de suite. Mes amis m'appellent et sont scandalisés, les voisins sont venus frapper à ma porte en me demandant si tu étais devenu fou.»
Michel Drucker dut ramer plusieurs semaines pour obtenir l'absolution de sa mère, et encore fut-il aidé par la presse : quelques jours après, Télé 7 Jours présentait en couverture les Nuls comme les nouvelles stars. Ce qui allégeait le péché. Selon que vous serez puissant ou misérable… 

> Le Figaro se rappelle de “Champs-Elysées”. L'article en cliquant ici.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article