Christophe Maé a chanté chez Michel Drucker

Publié le par Tout sur Michel Drucker

Chaque vendredi, retrouvez un chanteur ou une chanteuse, dans l'une des émissions de Michel Drucker. Cette semaine : Christophe Maé interprète Parce qu'on sait jamais écrit et composé par Lionel Florence et Philippe Jacquot.
Refrain :
Parce qu'on sait jamais, on regarde faire le haut
S'il y a un apres, au moins sauver sa peau
Parce qu'on sait jamais s'il y a un apres.


Nous sommes le 16 septembre 2007. Son premier album en solo sorti en mars frappe où on ne l'attend pas ! Douze titres dans un style de musique soul acoustique aux influences africaines, imprimés d'une signature vocale très particulière et latine en diable. Une voix malléable et profonde, juste dans toutes ses émotions et qui nous fait vibrer, tout simplement.  « Mes chansons racontent des histoires de tous les jours avec des mots simples. Chacun d'entre nous croit les avoir plus ou moins vécues. »  Le blues ensorcelant de "On s'attache", premier single extrait, affiche l'anti-conformisme et l'esprit indépendant de l'artiste. Lorsqu'il chante Maman, un titre sur l'amour parental vu par un adulte, c'est l'image de notre propre enfance qui remonte à la surface. « Sur presque tous mes titres, je pose des questions ».  Et  Christophe ajoute ça-et-là un peu de folk, de reggae ou de blues et offre un premier opus ouvert aux possibilités musicales.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article