Europe 1 découvertes : l'animal business

Publié le par Tout sur Michel Drucker

Au programme ce mardi : l'animal business, avec Caroline Lanty, avocate au barreau de Paris, présidente de la SPA de 2006 à 2008, et Henri Barbe, président de l'Association nationale et européenne contre le trafic des animaux de compagnie.
A noter que la première invitée a publié un livre sur le sujet : Le scandale de l'animal-business aux éditions du Rocher.
Le regard attendrissant des chiots et chatons parqués dans les vitrines d'animaleries cache souvent une réalité sordide. Celle d'un trafic d'animaux cruel mais très lucratif.
Ce commerce échappe à tout contrôle douanier, sanitaire ou économique et alimente une demande croissante, irresponsable, d'animaux de compagnie devenus animaux objets. Sait-on que ce trafic, de chats et de chiens principalement, est souvent organisé par des filières mafieuses d'Europe de l'Est ? Mais pas seulement... De nombreux élevages en France le pratiquent également. A-t-on idée des sommes que génère ce marché et dans quelles conditions ces animaux marchandises sont élevés, transportés et vendus ?
Face à la passivité des pouvoirs publics, la SPA a dû prendre les devants et créer une cellule de choc, la Cellule anti-trafic, destinée à lutter en France et en Europe contre les trafiquants d'animaux. Mais elle a besoin d'un soutien juridique et pénal, aujourd'hui inefficace, voire inexistant, pour convaincre gendarmes, policiers, et surtout le ministère de l'Agriculture et la Direction des services vétérinaires de la nécessité d'agir.
Ce livre fait la lumière sur des pratiques intolérables passées sous silence. Il dénonce également l'ineptie des lois sur les chiens dits dangereux et montre toute l'urgence de mesures protectrices des animaux, paradoxalement menacés par l'amour que nous leur portons.
Caroline Lanty, 28 ans, avocat au Barreau de Paris, a été présidente nationale de la Société protectrice des animaux de 2006 à 2008. Elle souhaite aujourd'hui sensibiliser et interpeller l'opinion publique pour dénoncer le commerce des animaux de compagnie, trop souvent relégué au rang de l'anecdote et du fait divers.

> Retrouvez l'émission sur le site d'Europe 1, en cliquant ici.

Commenter cet article